12 avril 2015

0 Commentaire

Chapitre 3

PDV Juliette

Louis et moi étions dans sa voiture entrain de nous embrasser, moj à califourchon sur lui. Je lui retira enfin son T-shirt et commença à faire des baisers un peu partout sur son torse.

Louis : Juliette, je t’en supplie… Hmf. J’en peux plus !

Je compris le message et commença à défaire son bouton de son jean. Lorsque je susauta en entendant une moto démarrer. Louis et moi tournâmes la tête vers le bruit et fûmes surpris de voir Zayn et Sabrina collés l’un à l’autre sur la moto de Zayn. Heureusement, ils ne nous ont pas vus. Je soupire de soulagement en même temps que Louis.

Juliette : Bon, on reprends ?

Louis : Avec plaisir, babe.

Je rit légèrement et repose mes lèvres sur les siennes en baissant son pantalon. Mais il me coupe dans mon élan pour me dire quelque chose qui me rabaissa plus queje ne l’était déjà.

Louis : Je t’aime.

Je l’embrassse amoureusement et approche ma bouche de son oreille.

Juliette : Je t’aime aussi Louis.

Il prit ma tête entre ses mains et je vis dans ses yeux une lueur de désir alors je lui sauta dessus.

 

PDV Sabrina

Ed Sheeran- Photograph

Je marchais de mon allé de jardin avec la main de Zayn dans la mienne. Je sortis mes clés et à peine j’ouvrais la porte que je me retrouvais à l’intérieur de ma maison plaquée contre celle-ci avec les lèvres de Zayn sur les miennes et sa langue dans ma bouche. Je me détachais de lui et le regarda dans les yeux. Ses magnifiques yeux couleur chocolat.

Sabrina : Tu te retenais ?

Zayn : Oui.

Sabrina : Tu n’étais pas obligé !

Zayn : Pas grave maintenant je peux t’embrasser autant que je veux.

Sabrina : N’en soit pas si sûr !

Je me met à courir dans la maison et il me suit. Nous rigolons tous les deux. C’est dingue la complicité qui c’est installée entre nous. Dire qu’il y a un jour, on se détèstait alors que là, on dirait un jeune couple avec plein de complicité et d’amour. Nous courons toujours dans le sallon en rigolant fort. Je m’en fiche il n’y a que nous deux, ça ne dérange personne ! Je me retrouve plaquée contre le mur de la cuisine et Zayn s’approche dangereusement de moi. Je le repousse mais il je tombe avec lui. Je me retrouve à califourchon sur lui. J’encre mes yeux dans les siens et je l’embrasse tendrement. Puis il passe sa langue sur mes lèvres et là les baiser devient plus fiévreux et je commence à avoir chaud.

Zayn se lève et je passe mes jambes autour de sa taille, il me porte jusqu’à ma chambre tout en m’embrassant. Il me dépose sur le lit et retire sa veste. J’inverse les rôles et je me met à califourchon sur lui et lui enlève son T-shirt. Il fait de même avec le mien je lui embrasse le cou et il tire légèrement mes cheveux. Je gémis et lui aussi, en harmonie. J’ai chaud, très chaud. Je commence à lui lécher le torse et il gémit encore plus fort. Je lui déose des milliers de baisers papillons et je déboutonne son jean. Je ljui enlève et je me relève pour aussi enlever le mien. Je retourne sur lui mais en un coup de hanches je me retrouve sous lui et il détache d’un coup mon soutient gorge. Nous nous mettons sous la couette en nous embrassant. Pas un mot n’a été prononcé depuis que nous sommes arrivés dans la maison. Il me lèche le ventre et avec ses dents, il enlève le seul vêtement qu’il me restait. Il fait de même avec son boxer et je le vois se pencher du lit pour regarder un peu partout dans la chambre. Là, je comprends.

Sabrina : Non, pas besoin, je prend la pillule.

Zayn : D’accord.

Il se replace sur moi et il m’embrasse tout en me pénétrant en douceur. Je ressens un léger pincement mais la douleur passe rapidement au plaisir. Je lui donne un coup de rein et il commence de lents vas-et-viens et je gémis de plus en plus fort. Zayn aussi gémit. Je le vois qui se retient d’aller plus vite, cela me gêne qu’il se retienne comme ça alors je lui demande entre plusieurs gémissements :

Sabrina : Bébé, plus vite.

Sans se faire prirer, il accélère ses mouvements et là, c’est l’éxstase, je suis prise de plus de plaisir que tout à l’heure et il m’embrasse toujours langoureusement. Je lui mord la lèvre inférieur ce qui a le don de le faire gémir. Je n’ai jamais ressenti une telle sensation, je me sens libre, heureuse et je sens aussi du désir pour Zayn. J’atteins rapidemment l’orgasme et Zayn me rejoins. Nos grands gémissements s’étouffe dans nos bouches en même temps que nous nous embrassons. Zayn s’allonge à côté de moi et je pose ma tête sur son torse.

Zayn : Comment était ta première fois, très chère ?

Sabrina : Franchement ?

Zayn : Ouais.

Sabrina : Franchement, y a pas de mots, c’était PIOUUUUUU !

Je continue mes bruits de feu d’artifices et fais de grands mouvements avec mes bras, ce qui fait rire mon…. Euh… Mon petit-ami ? Mon ami ? Mon… J’en sais rien !

Sabrina : Euh… Zayn ?

Zayn : Oui ?

Sabrina : Euh… On est, on est quoi ? Enfin je veux dire…

Mais je ne pu terminer ma phrase que mon téléphone sonna.

*Conversation téléphonique*

Sabrina : Allo ?

Juliette : Sab, t’es où ?

Sabrina : Chez moi, pourquoi ?

Juliette : T’es avec Zayn ?

Sabrina : Euh…Oui, mais pourquoi ?

Juliette : Oh mon dieu ! Liam arrive dans deux minutes chez toi ! Louis et lui ce sont un peu chipouiller et Liam et très TRES en colère alors fait quelque chose ! ET VITE !!!

Sabrina : QUOI ?! T’aurais pas pu me prévenir avant !?

Juliette : Désolée, j’ai du soigner Louis…

Sabrina : Non c’est bon c’est pas grave, on se revoit demain. Bisous.

Juliette : Oui, à demain.

*Conversation téléphonique*

Zayn : C’était qui ?

Sabrina : Juliette.

Zayn : Et ?

Sabrina : Et Liam arrive, il faut que tu t’en aille si tu veux pas finir à la morgue !

Mais j’entends la porte d’entrer claquer, c’est la merede. Pas le temps de réfléchir, Zayn se lève et je l’enferme dans le placard. Je me rhabille sans remarquer que j’avais enfiler le T-shirt Batman de Zayn.

La porte de ma chambre s’ouvre sur un Liam rouge de colère.

Sabrina : Qu’est-ce qui se passe ?

Liam : J’en peux plus de ces latinos qui font les gamins !

Sabrina : Qu’est-ce qui s’est passé ?

Liam : Louis m’a provoqué en disant « Pense bien à laver les draps plein de sang de ta sœur ce soir ! »

Sabrina : Pourquoi il a dit ça ?

Liam : Il dit que t’es parti coucher avec Zayn Malik tout-à-l’heure.

Sabrina : Il va pas bien !

Liam : Mouais, bon je vais prendre une douche. A plus.

Il se retourne et m’observe bizarrement. J’ai peur !

Liam : Au fait, cool ton nouveau T-shirt !

OUF ! Il ferme la porte et je me précipite dans le dressing.

Zayn : Putain, il en a pas marre de s’occuper de ti comme ça ? Je suis pas méchant… En tout cas, pas avec ma petite-amie ! Il est con !

Alors, on est ensemble ? Waouh ! Je suis la fille la plus heureuse du monde !

Sabrina: Zayn, il ne sait pas qu’on est ensemble.

Zayn : Oui bah même ! C’est pas comme si je t’avais violé !

Je souris en repensant au moment où il m’a fait l’amour… Je crois que Zayn a compris à quoi je pensais.

Zayn : C’était bien, hein ?

Je hoche la tête timidement et il m’embrasse longuement. Il se sépare de moi et me regarde de la tête au pied.

Sabrina : Quoi ?

Zayn : Il va falloir que tu me rende mon T-shirt… même si tu es très sexy avec.

Je rit avec lui et l’embrasse encore et encore.

Zayn : Je dois y aller, bébé.

Sabrina : D’accord.

Il s’approche de la porte en reprenant son T-shirt que j’avais finalement cédé à lui rendre. Mais avant qu’il parte, j’avais une question à lui posé. Je voulais savoir si demain, on allait se montrer devant tout le monde.

Sabrina : Zayn, attends !

Zayn : Oui ?

Il se retourne et me regarde en souriant.

Sabrina : Je…euh….

Et puis tanpis ! Je verrai demain.

Sabrina : Embrasse-moi encore une fois !

Il s’approche de moi et m’embrasse comme si c’était la dernière fois, puis il part.

12 avril 2015

0 Commentaire

Chapitre 2

PDV Sabrina

Après l’entrainement, je rentre chez moi et cours me doucher. L’eau chaude me fais du bien, la journée a été chargée.

Je suis dans mon lit. Je n’arrive pas à dormir. Je repense à ce que m’a dit Zayn : « Besame », c’est le seul mot don je me souviens… Il m’intrigue ! Je sors mon téléphone et ouvre l’application Traduction. Je tape « Besame » et je fus surprise de la traduction. Pourquoi Zayn m’aurais demandé une telle chose ? Je ne comprends plus rien ! Je repense à la manière dont il l’a dit, c’était suppliant, doux et sensuel à la fois… Mon dieu ! C’est limite si j’étais entrain de fantasmer sur lui. Puis, je sens mon corps sombrer dans les bras de Morphée.

*4 jours plus tard*

Ellie Goulding- Love me like you do

Aujourd’hui, on est jeudi et j’ai fait le travail que m’a donné la prof de physique. J’ai fait une photocopie pour Zayn parce que je ne voulais vraiment pas travailler avec lui, même si c’est ce que je vais faire toute l’année. Je rejoins Juliette aux casiers :

Juliette : Ah, enfin ! Qu’est-ce que tu foutais ?

Sabrina : Je…euh, j’ai pas entendu mon réveil, je me suis endormie tard…

Juliette : D’accord.

Elle se retourne et me regarde d’un air inquiet. Je dois ressembler à un zombie, j’ai des énormes cernes sous les yeux et je n’ai même pas pris la peine de faire attention à mon apparence : un jean, un sweat gris, des Vans noires et je me suis fait un chignon décoiffé rapidement et j’ai légèrement appliquer un peu de fond de teint mais c’est tout.

Juliette : Qu’est-ce qui se passe là ?

Sabrina : Rien, rien. Je suis juste un peu fatiguée par le travail que la prof m’a donné avec Zayn…

Dans un sens, c’est un peu ça… Mais aussi si je suis dans cet état c’est parce que j’ai pensé à Zayn et à mes parents qui sont morts… J’ai une vie de bourges avec des parents morts et Zayn Malik m’intrigue plus que tout .

Juliette : Bon, à moi de te raconter ma vie…

Sabrina : Je t’écoute.

Juliette : Je… J’ai quitté Harry…

Sabrina : QUOI ?! Pourquoi ?

Juliette : Parce que je me suis rendue compte que j’aimais quelqu’un d’autre…

Louis. J’en suis sûre à 200% ! Il vont bien ensemble mais je crois qu’elle a oublié que c’était une racaille dangereuse…

Sabrina : Qui est l’heureux élu ?

Juliette : Je…euh… Comment te dire…

Au même moment, Liam, mon frère arrive en colère :

Liam : Sab, qu’est-ce qui se passe avec Malik ?!

Sabrina : Rien du tout… Pourquoi tu me demandes ça ?

Liam : J’ai entendu dire qu’il a faillit t’embrasser en cours de physique. C’est vrai ?

Et merde. Si je lui la vérité, Juliette va me faire chier pour avoir des détails et Liam va aller péter la gueule à Zayn… Donc, je vais mentir.

Sabrina : Non mais tu perds la tête mon pauvre ! Moi et Zayn Malik ? Putain, rien que d’y penser, ça me donne envie de vomir !

Menteuse ! Tais-toi conscience !

Liam : J’éspère bien, sinon je lui pète la gueule !

Qu’est-ce que je disais. La sonnerie retentit et je pars en cours avec ma meilleure amie. En arrivant dans la classe j’apperçois Louis regarder la chaise vide à-c^té de lui. Lorsqu’il tourne la tête vers nous, il affiche un énorme sourire. Juliette me laisse et pars à sa place. Elle fait un bisous sur la joue de Louis qui se met à rougir. Ils sont juste trops mignons ! Vivement qu’ils sortent ensemble ! Je m’assis donc à ma place habituelle et vois la prof arriver. Ca y est il va falloir que je lui rende ma copie. Je sors ma feuille et celle de Zayn… ZAYN ! Où est-il passé ? Il n’est toujours pas là… Cela me stresse. Pourquoi il n’est pas là ? Putain, il faut toujours que je sache où il est, c’est frustrant !

Prof : Bien, aujourd’hui nous allons faire un TP, c’est-à-dire faire un travail avec son binôme et le rendre sur copie la prochaine fois… Alors il faudra manipuler en classe et… LOUIS ET JULIETTE ! On ne vous dérange pas trop là ?

Je me retourne et vois Louis et Juliette s’embrasser à pleine bouche. Ils sont gonflés quand m^me, on fait pas ça en cours et encore moins avec Mme. Malicet.

Prof : Sortez de mon cours immédiatement !

Je m’empêche de pouffer de rire parce que là, c’est vraiment drôle cette situation. La prof claque la porte violemment et reprends son cours en colère.

PDV Juliette

Oups ! On est peut-être aller un peu trop loin là… Mais bon, comprenez moi, j’ai pas pu resister à la tentation…

*Flash-Back*

Zara Larsson- Uncover

Je claque un bisous sur la joue de Louis et m’assois à-côté de lui. Je sors mes affaires et je le vois sourire bêtement.

Juliette : Quoi ?

Louis : J’ai cru que tu étais malade et que tu viendrais pas…

Juliette : Et bien non, je suis là… Au pire, j’aurais rattraper sur le cahier de Sab.

Louis : Je te parle pas de ça…

Juliette : De quoi tu me parle alors ?

Louis : Du fait que si tu ne serais pas venue en cours, je me serais ennuyer de ne pas être avec toi…

Je lui coupe la parole en posant mes lèvres sur les siennes. Il répond à mon baiser et passe sa langue sur mes lèvres pour me demander accès à la mienne, ce que j’accepte, biensûr. J’entends Niall pouffer derrière moi. Je souris juste sur les lèvres de Louis. J’attrape ensuite sa nuque et il passe son bras autour de ma taille. Mon dieu, ce qu’il embrasse bien ! J’éspère qu’il est aussi bon au lit… La ferme conscience ! Voilà, cela me donne des idées… Heureusement la prof nous interrompt avant que je ne retire le T-shirt de Louis. Ouf !

*Fin du Flash-Back*

Louis : Dios Mío! Pensé que iba a acostarse sobre la mesa y que desnudarse delante de todo el mundo! (Mon dieu ! J’ai cru que j’allais t’allonger sur la table et te déshabiller devant tout le monde !)

Oula ! Il était dans le même état que moi. Comme quoi, les cours d’espagnol servent à quelque chose… Bon Ok, ça je l’ai pas appris en cours mais je parle coremment cette langue depuis que je m’interresse à Louis.

Juliette : Puisqu’il nous reste 1h30 de temps libre, on a largement le temps d’aller aux toilettes si tu vois ce que je veux dire…

Louis : Oui, je vois très bien ce que tu veux dire.

Il m’embrasse avec plus de tendresse et d’amour que tout-à-l’heure et m’entraîne dans les toilettes du lycée. Lorsque en chemin, nous croisons Zayn avec au bord des larmes et Louis se précipite sur lui.

Louis : Qué está pasando? (Qu’est-ce qu’il se passe ?)

Zayn : Mi … mi papá sólo … Él acaba de morir en un accidente de coche! (Mon…mon père vient de… Il vient de mourir dans un accident de voiture !)

Oh mon dieu ! C’est horrible ! Et là, il se met à pleurer toutes les larmes de son corps. Je ne le connais pas entant qu’ami mais vu que je suis avec Louis, enfin je crois… Je m’approche de lui et lui carresse le dos. Il se retourne vers moi et tombe dans mes bras et ce met à pleurer encore plus fort. Je lui caresse toujours le dos et lui sors un paquet de mouchoirs.

Zayn : Merci

Nous nous essayons par-terre en plein milieu des couloirs de Sciences et Musique mais tanpis.

Juliette : Ca va aller Zayn. On est là, on va t’aider, d’accord ?

Il hoche la tête et je sens une pression sur ma main. Je me retourne et vois Louis entrelaçer nos doigts avec un léger sourire. Je lui rend son petit sourire et il semble réfléchir quelques secondes.

Louis : Je crois que j’ai une idée pour que t’aille mieux Zayn !

Zayn : A…Abon ?

Il pleure toujours autant que tout-à-l’heure.

Louis : Ouais !

Puis il s’en va nous laissant là, tous seuls, avec Zayn dans mes bras toujours pleurant.

 

PDV Sabrina

Putain je me fais chier. Je suis entrain de penser à ce que peut bien faire Juliette avec Louis en ce moment. Oh non, il vaut mieux pas que j’y pense si je ne veux pas vomir mon petit déjeuner sur la prof ! Soudain, j’entends la porte s’ouvrir d’un coup et vois Louis se précipiter sur moi :

Louis : Ah Sabrina, il faut que tu vienne maintenant !

Tout le monde me regarde et la prof aussi aparemment agacée du comportement de Louis.

Sabrina : Qu’est-ce qui se passe ? C’est Juliette ?!

Louis : Non, viens vite !

Sabrina : D’… D’accord !

Je cours avec lui dans les couloirs et antant des pleurs, des cris et je rconnais la voix de Zayn. Qu’est-c qu’il se passe ? Puis je me rapprcohe et vois Zayn dans les bras de Juliette en pleurs. Je m’approche et m’accrouppi devant eux.

Sabrina : Zayn ?

Juliette se lève et prend la main à Louis et ils nous laissent là, tous seuls. Qu’est-ce que je vais faire ?

Sabrina : Zayn, je… euh… je comprends pas ce qu’il se passe là. Explique-moi.

Zayn : Mon père vient de mourir dans un accident de voiture et ma mère est alcolique. Je suis pauvre, qu’est-ce que je vais faire maintenant pour m’occuper de mes 3 sœurs ?

Oh mon dieu, la pauvre… Instinctivement, je le prends dans mes bras. Il serre son étreinte autour de moi et à son toucher, je sens une décharge électrique.

Sabrina : Tu sais, moi aussi j’ai des problèmes de parents, ils sont morts tous les deux quand j’avais ans et maintenant ma tante veut me mettre en pension.

Marina Kaye- Homeless

Zayn : Tu n’a pas à te plaindre, ma mère ne s’ocuppe pas de moi. Je travaille jour et nuit pour nourrir ma famille et toi tu es riche. Je dois m’occuper de mes 3 petites sœurs alors que toi tu as un frère protecteur qui s’occupe de toi. Ta tante va te payer l’université et moi je vais travailler entant que DJ toute ma vie alors que je voudrais intégrer une fac d’arts. Et surtout toi, tu as 20 pièces dans ta maison alors que moi je dors dans une chambre avec toutes mes sœurs. Je m’occupe de toute la maison et de ma mère qui m’insulte alors que je fais de mon mieux pour prendre soin d’elle. Quand tu rentre chez toi, est-ce que tu retrouve ta mère à moitié morte t’insulter d’erreur de la nature ?

Là, j’ai un pincement au cœur, le pauvre ! Et moi je me la rammène avec ma tante pleine de blé égoïste et sans cœur. J’ai honte.

Sabrina : Je suis vraiment désolée Zayn. Et je vais te faire un chèque pour que tu puisse t’occuper de tes sœurs.

C’est la moindre des choses après tout !

Zayn : Non ! Je ne veux pas de ton argent ! Je ne veux pas passer pour un lâche lorque je dervais te rendre tout l’argent que tu m’aura donner !

Sabrina : Ecoute Zayn, tu ne me rembousera rien du tout ! Mes parents étaient riches et je veux t’aider. Alors s’il-te-plait accepte cet argent !

Zayn : D’accord… Mais je ferais de mon mieux pour te rembourser !

Il s’est enfin calmer. Il se retire de mes bras brusquement.

Sabrina : Qu’est-ce qu’il y a ?

Zayn : Oh putain, Sab… Je..je

Sabrina : Quoi ?

Zayn : J’ai… j’ai envie de…

Sabrina : Tu as envie de quoi ?

Zayn : Toi. J’ai envie de toi !

Ma respiration se coupe et mes joues doivent être cramoisies. Je le regarde et sans réfléchir je lui saute dessus. Je passe mes jambes autour de sa taille tout en posant mes lèvres sur les siennes. Il répond à mon baiser et nos langues s’engagent dans une danse endiablée. Je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais je sens des papillons dans mon ventre et je passe mes mains sur sa nuque pour approfondir en core plus le baiser. Nous nous détachons à bout de souffle et j’enfouis m tête dans son cou en lui laissant un magnfique suçon ; Qu’est-ce qu’il m’arrive ? Il gémit sous mes caresses, j’étouffe ses gémissements en l’embrassant passionément. San spuvoir me contôler, je donne un coup de hanches, ce qu’il vit immédiatement.

Zayn : Je te fais de l’effet à ce que je vois !

Sabrina : Ta gueule Malik ! Embrasse-moi au lieu de parler !

Zayn : A vos ordres chef !

Il m’embrasse tendrement sans plus attendre.

Sabrina : Zayn ?

Zayn : Oui, bébé ?

Mon dieu ! Ce surnom me donne envie de lui arracher son T-shirt ! Je pers tous mes moyens.

Sabrina : Je… euh…

Zayn : Oui ?

Sabrina : Moi aussi j’ai envie de toi !

Zayn : Là tout de suite ?

Sabrina : Oui !

Zayn : Euh… plutôt chez toi alors.

Sabrina : D’accord.

Il me prend la main et m’emmène vers la sortie du lycée. On monte sur sa moto et je m’accroche à lui. J’espère une chose : que Liam ne sache rien.

12 avril 2015

0 Commentaire

Chapitre 1

PDV Sabrina

The Weeknd- Earned it

Il soupire et s’assoit à côté de moi.

Zayn : Hola Belleza ! (Salut beauté !)

Je ne réponds pas.

Zayn : Et ce n’est pas parce que tu es hija de ricos (fille de riche) que tu dois m’ignorer, lío ! (bordel !)

Sabrina : Je ne veux pas parler avec toi !

Zayn : Oh mais madame a du caractère ! Espèce de perra ! (pute)

Prof : Bien, maintenant, regardez votre voisin de table.

Je me retourne vers Zayn. Je le regarde dégoûtée.

Prof : Je ne vous demande pas de vous adorer ! Mais je veux juste que vous appreniez à vous connaître car pendant toute l’année, ce sera votre binôme de manipulation.

J’entends un « mierda » de la part de Zayn. Ce qui veut dire que je peux faire une croix sur ma bonne moyenne cette année.

Prof : Je vous laisse 10 minutes pour vous connaître d’avantage.

Je soupire et prend son cahier. Je commence à écrire dessus.

Sabrina : Prend mon cahier et écris des trucs sur toi je les lirais et tu feras pareil, d’accord ?

Zayn : No hay problema (pas de problème)

Il prend mon cahier et écrit à son tour, je vois un sourire en coin sur ses lèvres mais je l’ignore. Je me retourne et vois Juliette entrain de rire avec le pote à Zayn. Je suis surprise de la voir comme ça avec une racaille. La prof interrompt mes pensées.

Prof : Bon, maintenant présentez votre camarade…Louis !

La racaille se lève en souriant et commence à parler

Louis : Voici Juliette, …

Je n’écoute pas la suite et ouvre mon cahier pour voir ce qu’a écrit Zayn. « Samedi soir. 20h30. Pati des jambes en l’air. Toi et Moi ? » Je suis choquée. J’entends Zayn rire doucement.

Prof : Alors… Sabrina ! A ton tour !

Je me lève et je sans mes joues rougir.

Sabrina : Voici Zayn, et…

Prof : Et ?!

Sabrina : Et il vit dans le sud de la ville. Son gang de racaille trafique de la drogue et vole des voitures. Mais sous ses airs de gros dur, Zayn est très sensible…

C’est tout ce que j’ai trouvé. Mais je crois que ça l’a atteint puisqu’il se lève à son tour rapidement et commence à parler :

Zayn : Voici Sabrina, c’est une fille du nord et elle est pourri-gâtée par ses bourges de parents. Elle a l’air réservée mais elle enfile les coups du soir. Una verdadera puta ! (une vraie pute)

Seul, Louis comprend Zayn et son langage espagnol mais vu la tête de la prof, ce n’est pas gentil ce qu’il vient de dire.

La cloche retentit et je me lève pour faire mon sac mais j’entends la prof m’appeler :

Prof : Sabrina et Zayn ! Venez ici !

Juliette : -chuchotant- Je t’attend dans le couloir.

Je me dirige vers le bureau de la prof où Zayn est déjà planté.

Prof : Alors, quel-est le problème ?

Zayn : No hay ningún problema (Il n’y aucun problème)

Prof : Si, je vois bien que si ! Alors, dîtes-moi. Pourquoi vous ne vous entendez pas ?

A vrai dire, je ne sais pas vraiment. Il y a un grand silence.

Prof : Bien, dans ce cas, je vous donne un travail commun à faire tous les deux.

Zayn : Quoi ?!

Prof : Je vous donne une question et vous y répondez ensemble pour jeudi.

Sabrina : Quelle question ?

Prof : Voyons…hum…  « La douleur nous rend-t-elle heureux ? » Allez, maintenant sortez !

La prof sort de la salle et je m’apprête à faire la même chose lorsque Zayn me retient par le bras.

Zayn :    C’est quoi ton problème ? C’est parce que je ne suis pas blanc ? T’es raciste ?

Sabrina : Quoi ?! Non, pas du tout…

Zayn : Alors pourquoi ?

Sabrina : On ne fait pas partie du même monde !

Zayn : Et alors ? Regarde Roméo et Juliette !

Je rêve ou il est en train de nous comparer à Roméo et Juliette, où est le rapport ?

Sabrina : Laisse-moi tranquille !

Zayn : Non ! Bésame ! (Embrasse-moi !)

Sabrina : Pardon ?

Zayn : Bésame como si nunca has besado a nadie ! (Embrasse-moi comme jamais tu n’as embrassé personne !)

Je ne comprends rien à ce qu’il me dit et je préfère ne pas savoir. Sûrement des insultes.

Sabrina : Adiós Zayn!

Fifty Shades of Grey- I put a spell on you

Je retrouve Juliette dans les couloirs.

Juliette : Alors ?!

Sabrina : J’ai un devoir à faire avec Zayn pour jeudi…

Juliette : Oh merde !

Sabrina : Et toi ? Avec Louis ?

Juliette : Il est cool. Plus cool que son meilleur pote en tout cas ! Il m’a dit que Zayn n’était pas méchant, seulement il tient trop à sa fierté, tu vois ?

Sabrina : Oui mais, qu’est-ce que ça peut me faire de toute façon ?!

Juliette : Je sais qu’il te plaît !

Sabrina : Hein ?! Non mais j’hallucine ! Zayn Malik la racaille qui fument de la merde et se la pète en cours qui me plaît ? T’as craqué ou quoi ?!

Juliette : Sab, ne nie pas ! Je te connais ! Je sais qu’il te plaît parce que bordel il est sexy ! Même magnifique alors tu vas aller travailler avec lui et tout est bien qui finit bien !

Sabrina : Je ne veux pas sortir avec lui…

Juliette : Mais ?

Sabrina : Mais c’est vrai qu’il est beau…

Elle a un regard insistant. Je craque.

Sabrina : O.K Il est magnifique et super canon même ! Mais Il est du sud et moi du nord ! On ne pas être ensemble !

Juliette : Ouais. Bref, tu viens à l’entraînement ce soir ?

Sabrina : Bien sûr !

La journée est passée rapidement et maintenant je me dirige vers le gymnase. Je marche, il fait nuit et je n’aime pas trop ça… Lorsque j’entends :

… : Mierda mierda! Ir a la mierda la raza de su madre! Joder, bolsa de mierda, imbécil!

Je me retourne vers le buisson où j’ai cru entendre des injures. Je vois Zayn une bouteille de vodka à la main.

Sabrina : Zayn ? Tu as bu ?!

Zayn : Qu’est-ce que ça peut te faire perra ?! (petasse)

Sabrina : Je…euh…je ne sais pas c’était juste une question !

Zayn : Dégage pucelle !

Pucelle ?! Bah…il a pas tort. Je ne l’ai jamais fait. Mais ce n’est pas la peine de me le rappeller. Sans savoir pourquoi, je sens la colère montée, pourtant, j’ai toujours assumé ma virginité… Sans réfléchir, je le gifle d’un coup. Il tourne la tête vers moi et je croise son regard. Ses yeux sont pleins de haine. Je commence à regretter de l’avoir gifler. Heureusement, quelqu’un nous interrompt :

… :  Hey, eso es los amantes ! (Tiens, voilà les deux amoureux !)

Je me retourne et vois Louis, bien sûr, je ne comprends rien de ce qu’il dit mais ça à l’air de gêner Zayn.

Zayn : Cállate idiota! No sabes lo que dices! (Ferme-la petit con ! Tu ne sais pas ce que tu dis !)

Ils se balancent encore plusieurs insultes espagnoles. Au bout d’un long moment, j’essaie de partir discrètement mais Zayn me retient :

Zayn : Reste là ! On a pas fini notre conversation de tout à l’heure !

Louis : Mais laisse-là putain ! Tu vois pas que tu la fait chier ?!

J’en ai marre ! Je me casse sans rien dire, je vais être en retard à mon entraînement. J’arrive aux vestiaires et retrouve Léane.

Léane : Ça ne va pas ? T’es toute pâle.

Sabrina : Si si…

Léane : Tu es sûre ?!

Avant que je ne réponde, Juliette arrive en trombe l’air paniquée :

Juliette : Sab ! Putain Sab, tu vas bien ?! J’ai vu Louis et il m’a raconté ce qu’il c’est passé avec Zayn…

Sabrina : Je vais bien…

Juliette : Qu’est-ce que Zayn t’as dit ?!

Sabrina : Il était bourré et il parlait espagnol, j’ai rien compris enfin, que des insultes et…

Léane : Et ?!

Sabrina : Et je l’ai gifler.

Juliette : Tu as osé frapper Zayn Malik ?

Sabrina : Ouais…

Léane : Zayn Malik, le mec le plus dangereux du lycée ? Celui qui trafique de la drogue ?

Juliette : Ouais, lui.

Léane : Sabrina, tu es folle ? Il va te pourrir la vie !

Dans un sens, c’est déjà fait… La prof de gym stoppe mes pensées :

Prof : Bon, on a du boulot. Il faut répéter tous les enchaînements pour l’épreuve nationale.

Célia : Cool. Les nationales, j’en ai toujours rêvé !

12 avril 2015

0 Commentaire

Fiction I LOVE YOU

Prologue

PDV Sabrina

Ed Sheeran- The A team

Je me réveille de mauvaise humeur : c’est la rentrée. Même si j’ai hâte de retrouver ma bande d’amis, je redoute les profs. Je suis maintenant en terminale, les profs vont nous saouler toute l’année avec le bac ! Je m’ennuie déjà… Comme à mon habitude, je pars en direction de la salle de bain pour me préparer. Je dois avouer que ce slim me va à ravir ! Je ne suis pas narcissique mais aujourd’hui je m’admire beaucoup. Une fois coiffée et maquillée, je refais mon sac de cours et prépare mon sac de sport, je suis dans l’équipe de pom-pom girls au lycée et ce soir, j’ai entraînement avec Juliette, Célia et Léane. Nous sommes populaires au lycée grâce à Harry, le petit copain de Juliette et Niall, le petit-ami de Léane, tous les deux font partie de l’équipe de football du lycée. A 8h pétantes, je sors de chez moi et rejoins Célia qui habite à un pâté de maisons de la mienne.

Célia : Sabrina ! Comment tu vas ?

Sabrina : Je vais bien merci, et toi ? Pas trop stressée ?

Célia : Moi ? Nooooooon… Jamais stressée le jour de la rentrée !

Sabrina : Ah d’accord…

Célia : Bon, on y va ? Juliette et Léane sont déjà au lycée.

Sabrina : O.K

 

Nous arrivons au lycée, au loin j’aperçois déjà Juliette dans les bras de Harry qui lui bouffe la bouche ! Ils me font trop rire ! Léane fait la même chose avec Niall, bien sûr. Comme je sais que Juliette ne me rejettera pas et loin de là, je m’interpose entre elle et Harry.

Juliette : Sab ! Putain, tu m’as manqué !

Sabrina : Oh, toi aussi tu m’as manqué !

Je la prends dans mes bras et elle me sert fort. Harry se racle la gorge :

Harry : Euh…excusez-moi mais y a des gens qui vous regardent bizarre…

Juliette : -se séparant de moi- De quoi tu parles ?

Harry : De eux-là !

Je regarde dans leur direction et aperçois un beau garçon aux cheveux noirs d’origine mexicaine si je ne me trompe pas. Il porte un jean noir et un t-shirt noir et des vans noirs. Le seul vêtement coloré qu’il a c’est un bandana rouge dans les cheveux. Il est vraiment magnifique ! Il me lance un regard noir et je détourne mes yeux et baisse la tête. Une fois qu’il s’est éloigné je me retourne vers Juliette qui sait tout sur tous des scoops du lycée.

Sabrina : Tu sais qui c’est ?

Juliette : Ouais, c’est des mecs d’un gang du sud de la ville.

Sabrina : Un gang ?!

Juliette : Ouais, tu sais, les racailles qui fument du shit et qui volent des bagnoles…Enfin, tu vois le genre ?

Sabrina : Ouais, le mec qui faut pas fréquenter, quoi.

Juliette : T’as pas intérêt !

Le problème avec Juliette, c’est qu’elle est vraiment très protectrice avec moi, comme Niall le fait avec Léane.

Sabrina : Oui, t’inquiète pas, ce n’est pas mon style. Et puis, si c’est pour me retrouver dans un trafic de drogue, il y a aucune chance pour qu’un jour, je leur adresse la parole ! D’ailleurs c’était qui le mec qui me regardait de travers ?

Juliette : Ah, lui. C’est Zayn Malik. Il n’est pas trop sexy ?!

Sabrina : T’as pas déjà un mec toi ?

Juliette : Et alors ? C’est pas parce que je mange le matin et le soir que je n’ai pas le droit à un petit quatre-heures !

Elle me fait un clin-d ’œil et nous nous dirigeons vers notre cours de physique en rigolant.

Je m’installe à côté de ma meilleure amie, étant-donné que je suis dans la même classe qu’elle avec Niall et que Léane, Célia et Harry sont dans une autre classe.

Juliette : Bon, j’espère que la prof est cool, parce que sinon, ça va pas le faire !

Je rigole légèrement à sa remarque, lorsque je vois Juliette lever le regard derrière moi je tourne la tête et revoit le beau latino de tout-à-l ’heure accompagné, cette fois-ci, d’un autre mec aux cheveux châtains brillants et un magnifique sourire.

Juliette : Il t’a tapé dans l’œil !

Je me tourne vers elle. Surprise.

Sabrina : Quoi ?!

Juliette : Il te plait !

Sabrina : Absolument pas ! Nous ne sommes pas du même monde, moi du nord, lui du sud. Nous sommes en guerre je te rappelle !

Juliette : Ouais…T’as raison.

Je vois la prof arriver sous ses airs de confiante. Je ne l’aime déjà pas ! Elle pose sa sacoche sur son bureau et attrape un feutre d’ardoise et écris au tableau : Mme Malicet.

Prof : Bien, bonjour à tous et bonne rentrée. Oh ! Et c’est bien tenté de vous assoir directement mais j’ai déjà fait un plan de salle ! Alors… Juliette Hemmings…à coté de Louis Tomlinson au premier rang !

Oh la pauvre ! Elle se retrouve avec le pote du brun sexy ! C’est une racaille aussi j’imagine ! Juliette se lève et me chuchote :

Juliette : Souhaite-moi bonne chance !

Sabrina : Bonne chance !

Je rit doucement à sa remarque et elle s’assoit à côté de ce type pendant que la prof continue son plan de salle. Lorsque j’entends mon nom :

Prof : Euh… Sabrina Payne… restez à votre place…

Je suis soulagée.

Prof : Zayn Malik ? A côté de Sabrina.

12 avril 2015

0 Commentaire

Pourquoi avoir créer ce bolg ?

Sab, ce blog a été créer spécialement pour toi. <3

J’espère qu’il te plaira parce que, putain, j’ai mis du temps ! Sur ce blog, il y aura des imagines et des fictions que j’écris pour les directioners que j’aime plus que tout. <3 Il y aura surtout pour: Léane, Sabrina, Juliane…

 

Premièrement, je vais poster tout les jours un ou deux chapitres par jour pour la fiction que je suis entrain d’écrire qui parlera essentiellement de Sabrina. Bon, elle est pas digne d’un roman style AFTER, mais elle est cool, et surtout INTERMINABLE !

Deuxièmement, je ferais entre temps, des imagines ou OS pour mes amies. J’inventerais peut-être aussi quelques OS Larry ou Ziam, mais on verra…

Troisièmement, je ferais aussi des imagines ou OS Little Mix et 5SOS.

Ah oui ! Dernière chose, je ferais du lemon sous la demande de Sabrina (petite perverse). Voilà. Tchao !

<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3

12 avril 2015

1 Commentaire

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Éditez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par e-mail à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

Les Poèmes Populistes de Br... |
Ressources pour l'Acco... |
Kwiky ~ Fiction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 2015proust
| Les Chemins de l'Apoca...
| Lanuitdutemps